Démarche en création, Karine Berthiaume

 

DÉMARCHE EN CRÉATION

Karine Berthiaume

Je m’intéresse aux liens qui unissent les humains à leurs environnements. La force de l’homme à la fois créateur et autodestructeur crée des failles qui deviennent la source de mon travail en création. En transfigurant le réel, souvent menaçant et hostile, pour le charger d’une force expressive.

Dans cette volonté de partager l’état du monde, en guise d’avertissement, je fais vibrer dans mes œuvres le futur en résonance à un présent fragile qui nous glisse de plus en plus entre les mains. Allant de sujets plus intimistes, (l’enfance, la peur, la vieillesse, etc.) aux représentations éco-socio-politiques (incluant l’environnement et ses déclinaisons), la récurrence dans ma démarche réside dans un goût pour les oppositions, les contrastes et les ruptures de ton d’où émanent de fortes tensions psychologiques.

Avec une économie de moyens et sans surcharge, le noir et le blanc, rehaussé d’un peu de couleur, fondent méticuleusement ensemble des éléments organiques en créant de nouveaux corps. La plupart du temps, cet organisme se retrouve figé, sévère, ambigu, hybride ou mutant, pour pouvoir survivre ou s’intégrer à un univers en changement constant.

Une force expressive est rendue par une facture combinant le tracé schématique, le dessin anatomique, le réalisme photographique, les traces de gestualité et l’utilisation du de la combustion pour le risque et les qualités chromatique du bois brulé. Par ces compositions marquées d’un vide qui se déploie tout autour du sujet, j’interpelle ainsi l’intériorité et provoque le questionnement dans les terrains vagues intérieurs. Où, je crois, il est encore possible et nécessaire de projeter une lumière révélatrice de la réalité humaine.

Il n’y a pas de filière historique précise dans ma production. En fait, mes références sont multiples (réaliste-surréaliste-nouveau réaliste), une chose est certaine la figuration est au centre de mes préoccupations. Avec une volonté de donner un nouveau souffle à la peinture figurative et narrative en déployant un univers thématique et formel en constante évolution.

Je crée des mondes où s’entremêlent la beauté et les contradictions. Il n’y a pas d’harmonie naturelle, pas d’ordre du monde stable, mais plutôt un équilibre toujours à renégocier entre les différentes forces qui se livrent bataille en chacun de nous. L’environnement influence l’humain et l’humain a maintenant plus que jamais le pouvoir d’influencer son environnement et d’accélérer sa propre annihilation!

 

Karine Berthiaume