Démarche en création, Karine Berthiaume

 

Karine Berthiaume

Démarche en création

 

Je m’intéresse aux liens qui unissent l’humain à son environnement.

Je questionne le côté autodestructeur de l’homme en plaçant l’observateur devant sa finalité et tente de décrire les causes qui nous y amènent. Par une volonté de partager l’état du monde, en guise d’avertissement, je fais vibrer dans mes oeuvres le futur en résonance à un présent fragile qui nous glisse de plus en plus entre les mains. Le mélange d’atmosphères me permet d’entrer en contact avec le témoin par les couches les plus réceptives de sa vie (l’enfance, la peur, la vieillesse, la religion, la famille, etc….). Dans mes oeuvres, le corps se retrouve souvent figé, sévère, ambigu, hybride ou mutant pour pouvoir survivre ou s’intégrer à un univers en changement constant. Avec ma peinture, j’interpelle l’intériorité, favorise le questionnement dans les terrains vagues intérieurs où, je crois, il est encore possible de projeter une lumière révélatrice de la réalité humaine loin des réflexions scientifiques et calculées qui n’atteignent que notre face extérieure.

Je crée des mondes où s’entremêlent la beauté et les contradictions. L’environnement influence l’humain et l’humain a maintenant plus que jamais le pouvoir d’influencer son environnement et d’accélérer sa propre annihilation.

Loin encore d’une méthode unique, j’utilise le collage, le dessin et la couleur pour développer la trame narrative de mes oeuvres. Tantôt un trait sensible pour montrer la fragilité, la vulnérabilité, tantôt une superposition ou une absence de textures où l’on peut se perdre à réfléchir.

Karine Berthiaume