Ariane Ouellet

C'est ici que j'aspire à brûler

Ariane Ouellet

La peinture d’Ariane Ouellet représente le parcours de la lumière qui se fraye un chemin à travers des éléments de densité variable. C’est entre les différentes couches de couleurs, avec une dominance chromatique, déposées sur le support, que se construit un monde quasi abstrait. Par un travail de transparence et de superposition, elle crée tour à tour des images dont les percées visuelles provoquent un effet d’aller-retour entre la surface et les infimes couches internes. Il met en évidence la faculté de la vision qui, grâce à la lumière, se laisse charmer par les variations de la couleur et induit des liens visuels inexistants. Son travail de composition, mis en œuvre par de multiples vecteurs auxquels se mélangent des motifs autant organiques que géométriques, trouble d’emblée la perception spatiale traditionnelle. La subtilité lumineuse de la couleur, ses différentes intensités et sa transparence, dessine sur son passage des formes aux courbes énigmatiques.

Résumé biographique

Originaire de La Motte, Ariane Ouellet vit à Rouyn-Noranda depuis 2004, où elle s’implique activement dans le milieu des arts et de la culture. Détentrice d’un D.E.C. en photographie du Cégep du Vieux-Montréal et d’un baccalauréat ès arts de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, elle s’intéresse autant à la photographie qu’à la peinture. Elle combine près d’une vingtaine d’expositions individuelles et collectives en région et ailleurs au Québec. Ses œuvres font partie de la Collection Loto-Québec, de la Collection de la Fondation du Centre d’exposition de Rouyn-Noranda et de la Collection du Fonds municipal d’art contemporain de Rouyn-Noranda. Enfin, en 2011, elle a reçu une bourse du Fonds dédié aux arts et aux lettres de la région pour un projet de recherche et création en peinture et musique : La mélodie d’Alizarin.

Rock Lamothe

Démarche (texte de l’artiste)

Curriculum Vitae