Andréanne Boulanger

Les tableaux

Les performances

Télévision, radio, Internet, tels sont les véhicules informationnels qui permettent parfois de garder contact avec le monde extérieur. Andréane Boulanger rappelle l’influence que ces moyens de communication ont sur le quotidien de chacun par leur propension à diffuser une panoplie d’informations toutes aussi bigarrées les unes que les autres. Ses récits narratifs, constitués de collages de fragments organisés, permettent des mises en scène dans des mises en scène. Elle propose une peinture figurative ludique où se créent des coïncidences immédiates avec ce qu’elle entend ou voit sur le moment. Il s’agit donc d’une démarche artistique qui remet en question à la fois l’ère actuelle  très médiatique et l’art en tant que véhicule d’idéologies.

Andréane Boulanger vit à Rouyn-Noranda de sa pratique multidisciplinaire en arts visuels ou autre. Elle complète actuellement une maîtrise en création numérique à l,UQAT. Elle a participé à plusieurs expositions ou événements organisés par l’Écart, lieu d’art actuel à Rouyn-Noranda, dont la Biennale d’art performatif; ainsi qu’à d’autres ailleurs au Canada ou à l’international (Les Invites de Villeurbanne, France, 2012). Dernièrement, Andréane Boulanger a réalisé quelques scénographies, dont celle de Ma Noranda, depuis 2014. Elle est active au sein de sa communauté tant sur le plan artistique que sur le plan citoyen : Enseigne en histoire de l’art au Cégep, donne des ateliers d’expression artistiques et plastiques dans les écoles, participe à des jurys, a siègé au conseil d’administration de l’Écart, etc. Elle a reçu la bourse de la relève Desjardins lors du Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue pour son court métrage Lutherie sauvage et aussi une bourse de création octroyée par le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ).

Curriculum vitae

Démarche en création